Articles avec #homelies tag

Publié le 25 Février 2014

Cet article est reposté depuis Saint Thomas de la Touques.

Jésus parle d’une ville située sur une montagne qui ne peut être cachée. Il évoque peut-être la ville de Safed située à flanc de montagne et qui domine la plaine de Galilée. Les façades blanches de ses maisons se voient de loin. Lorsque les lampes des maisons sont allumées à la tombée de la nuit, elles se voient de loin. Cette ville, effectivement, ne peut être cachée.

Lorsque Jésus parle dans l’évangile d’aujourd’hui il est sur une autre montagne avec ses disciples rassemblés autour de Lui et il les invite à être comme la ville située sur la montagne. Il leur dit « Vous êtes la lumière du monde »... Il ne s’agit pas d’une constatation, ni d’un éloge, mais d’un appel : vous devez être la lumière du monde. Vous devez montrer aux hommes le vrai sens de la vie, la manière de vivre qui les aidera à faire de leur vie quelque chose de grand, la manière de vivre qui les fera réussir leur vie.

En réalité un seul est lumière du monde : Jésus... Dimanche dernier le vieillard Syméon le saluait et l’accueillait comme celui qui est « la lumière des nations ». Jésus, par sa manière de vivre, par sa Parole, par tout son être, par sa Résurrection est lumière. Notre mission est de refléter la lumière qu’est Jésus. Les pères de l’Eglise disaient « De même que la lune ne donne pas de lumière par elle-même mais ne fait que refléter la lumière du soleil, de même la communauté des chrétiens n’est pas lumière par elle-même mais elle a pour responsabilité de refléter la lumière du Seigneur ».

Nous ne pouvons refléter Jésus Lumière qu’en le laissant nous habiter, nous animer et imprimer en nous ses sentiments. Nous ne pouvons devenir lumière qu’en nous laissant façonner par la Parole du Seigneur. Celle reçue par l’intermédiaire des prophètes de la première alliance, par exemple par celle d’Isaïe reçue aujourd’hui « Si tu fais disparaître de ton pays le joug, le geste de menace, les paroles malfaisantes, si tu donnes de ton pain à celui qui a faim et si tu combles le désir des malheureux , ta lumière se lèvera dans les ténèbres ». Nous devenons lumière en nous laissant façonner par la Parole de Jésus en particulier les béatitudes « Heureux les pauvres de cœur, ceux qui sont ouverts à Dieu, qui prennent le temps du recueillement...Heureux les doux, ceux qui maîtrisent leurs réactions, ceux qui répondent au mépris par l’amour...Heureux les cœurs pûrs, ceux qui sont honnêtes, sincères, qui ne trichent pas...Heureux les artisans de paix, ceux qui font œuvre de paix...Heureux ceux qui pardonnent...Heureux les affamés de justice, ceux qui ont la passion de vivre comme Dieu le veut... » Tous ceux-là sont lumière du monde ....C’est d’ailleurs après avoir prononcé ces paroles que Jésus a dit à ses disciples « Vous êtes la lumière du monde »...vous êtes la lumière du monde si vous vivez comme je viens de vous le dire.

Notre monde blessé, inquiet, qui ne sait plus où il va, qui est dans la nuit, a besoin d’enfants, de jeunes, d’adultes qui vivent autrement que lui, qui vivent éclairés par une lumière venue d’ailleurs...qui vivant dans la lumière de Jésus, deviennent lumière. Un document du 2e siècle, une lettre d’un chrétien à un ami païen pour lui expliquer ce qu’est la foi chrétienne, connu sous le titre de « lettre à Diognète » dit « Les chrétiens ne se distinguent pas des autres hommes par le pays, ni par la langue, ni par la travail...mais ils manifestent les lois extraordinaires et vraiment paradoxales de leurs manières de vivre...ils sont dans le monde mais ne vivent pas selon le monde...ils passent leur vie sur la terre mais sont citoyens du ciel »... Vivons dans le monde guidés par Jésus nous serons lumière. Jésus nous dit « Vous êtes la lumière du monde »...cela peut nous apparaître, à juste titre, comme une tâche démesurée, impossible à assumer...

Imaginons notre église en pleine nuit...si une personne allume un cierge cela ne fait que peu de lumière...si 800 personnes allument un cierge cela fait beaucoup de lumière...si chaque chrétien est une petit lumière, cela fait beaucoup de lumière. Nous pourrions reprendre la prière de St François : « Là où est la haîne que je mette l’amour...là où est l’offense que je mette le pardon...là où est la discorde que je mette la paix...là où est la division que je mette l’unité...là où est l’erreur que je mette la vérité...là où est le doute que je réveille la foi...là où est la tristesse que je suscite la joie...là où sont les ténèbres que je mette la lumière »... Laissons résonner en nous la Parole de Jésus « Vous êtes la lumière du monde »... Laissons Jésus nous habiter et nous animer...alors nous deviendrons réellement et de plus en plus lumière pour ceux qui nous entourent....Comme dit Jésus « En voyant ce que vous faites de bon ils rendront gloire à votre Père qui est dans les cieux ».

Michel Marie

Voir les commentaires

Rédigé par Michel Marie

Publié dans #Homélies

Repost 1