Padre Pio

Publié le 14 Janvier 2007

Padre Pio(1887-1968) 
 Le 16 juin 2002 il a été canonisé : c'est un "saint" reconnu officiellement par l'Eglise Catholique.

Ce moine capucin, de son vrai nom Francisco Forgione, présente la particularité d'avoir " expérimenté " quasiment tous les phénomènes miraculeux relatés dans les plus merveilleuses histoires de saints.

Le Rosaire était sa façon habituelle de converser avec la Vierge Marie. Il appelait son chapelet son "arme contre satan" qui lui permettait de vaincre tout et de tout obtenir.

Remercier la Vierge Marie était pour lui le chemin obligé pour rendre grâce à Dieu.

 

 

Témoignage :

 En effet, l’enfant Daniel Batonnier, atteint de méningite cérébro-spinale infectieuse attendait à l’hôpital sa mort prochaine annoncée par les médecins pour le lendemain.

Sa mère confia sa peine à une voisine qui adressa un télégramme à un Saint prêtre en Italie en vue de prières pour un enfant mourrant.

Et miraculeusement, le lendemain, le docteur constata que l’enfant était sauvé et guéri.

Après son réveil, sa mère ayant déposé sur son lit un ouvrage avec une représentation de Padre pio, l’enfant lui confia qu’il connaissait ce curé et qu’il était venu le voir au matin (faculté de bilocation du Padre).

Mais la grâce ne s’arrêtait pas là et le 19 mars suivant, devant ce magnifique cadeau du ciel qui leur rendait leur enfant, les parents de Daniel demandèrent à un prêtre de bénir leur mariage (Ils n’avaient pas précédemment bénéficiés de la grâce du mariage chrétien).

Quelque temps après, Daniel murmurait à sa mère que lorsqu’il serait grand, il serait prêtre.

 

Les fruits évidents du miracle (guérison) s’accompagnent de fruit spirituel (parents se marient, enfant songe à devenir prêtre) dans un approfondissement de la foi.

Le 29 janvier 1957 Padre Pio au couvent de San Giovanni Rotondo exerçait en faveur d’un enfant d’Alençon la puissance de sa prière et de sa souffrance.

Rédigé par Francois

Publié dans #Immaculée

Repost 0
Commenter cet article