Maximilien Kolbe - L’entrée en guerre – 5/7

Publié le 8 Décembre 2007

niepokalanow.JPG

Dès 1936 le couvent polonais moderne était devenu une véritable petite ville autosuffisante qui fonctionnait 24h/24, avait une station de radio, comportait 800 membres et publiait une dizaine de périodiques (33 rotatives et utilisation des technologies les plus modernes) avec 700 000 membres de la Milice de l’Immaculée.

Maximilien Kolbe oeuvra en véritable chef d’entreprise, avec la participation active de tous les membres de la communauté et l’intercession de la Mère de Dieu.

Père Kolbe sentait venir la seconde guerre mondiale et n’eut de cesse que s’attacher à la formation spirituelle des jeunes du couvent afin qu’ils deviennent des soldats de l’Immaculée capables de prière contre leurs futurs persécuteurs dans les camps de concentration à venir. Une joie intérieure semblait l’inonder en de nombreuses occasions et la vraie grandeur de Niepokalanow était celle de l’amour de Dieu en nous.

 

En 1939 l’Allemagne envahit la Pologne et presque tous les 600 frères quittèrent le couvent. Le couvent subit des bombardements et le 19 septembre les allemands arrêtèrent les membres de la communauté encore présents qui furent convoyés au camp d’Amtitz. 

Dans le camp père Kolbe recevait ou donnait la communion, partageait tout avec les prisonniers et organisait des retraites spirituelles. Il faisait preuve de courage et d’égards à l’encontre des gardiens allemands et parvint à conquérir l’amitié d’officiers allemands.

En décembre 39 les frères furent libérés et retournèrent à Varsovie puis à Niepokalanow

Rédigé par Francois

Publié dans #Immaculée

Repost 0
Commenter cet article